album_LhasaLhasa_de_Selalhasa2Ce n'est pas un éloge, mais un témoignage personnel, à hauteur d'homme. J'aime sa voix rauque, incandescente, ses mélodies poétiques. Artiste multi culturelle, amoureuse des mots, pratiquant le dessin (voir l'illustration de l'album The Living Road), Lhasa est partie trop tôt et elle va me manquer. A écouter et réécouter, La Llorona (1997), The Living Road et Lhasa (2009).