antillaiseUne belle foule se presse dans les quatre nouvelles salles du Musée d'Aquitaine. Des jeunes, des anciens, de tous horizons. Pour cette journée nationale de commémoration des mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions, les habitants de la région regardent le passé en face. Une signalétique soignée, une muséographie efficace, le public qui se presse en ce jour d'ouverture apprécie ce retour de mémoire.
A quelques encablures, la place Pey Berland accueille sur un podium des groupes africains et antillais, quasi aux portes de la mairie. Les temps changent, le métissage est sous nos yeux et sa vitalité dépasse toutes les douleurs de l'Histoire.
commemoration_esclavage_100509